Marianne Le Turnier

Etude des matières colorantes et de la taphonomie de paroi des sites ornés de montagne : site du Trou de la Féclaz (Saint Jean d’Arvey, Savoie)
Master PATRIMALP / EDYTEM

Etudiante en deuxième année de Master d’Archéomérie à l’Université Bordeaux Montaigne, j’ai intégré le laboratoire Edytem pour cinq mois et demi dans le cadre d’un stage sur l’étude des matières colorantes et la taphonomie de paroi des sites ornés de montagne, et plus spécifiquement du trou de la Féclaz, à Saint Jean d’Arvey, en Savoie.

D’une part, il est question d’effectuer des analyses physico-chimiques des matières picturales du Trou de la Féclaz ainsi que des produits d’altérations de surface résultant de la taphonomie de paroi. Pour cela, des approches combinées entre des mesures in situet en laboratoire sont employées. Ces analyses, réalisées à plusieurs échelles (macro- à microscopique) permettent d’étudier la composition élémentaire ou la structure de la matière, (microscopie électronique à balayage, spectroscopie de réflectance diffuse, diffraction de rayons X, spectroscopie Raman) afin d’accéder aux propriétés intrinsèques de cette dernière. Il s’agit ici d’identifier les pigments utilisés dans les peintures et de les comparer entre eux afin de comprendre les différentes nuances de couleur. Il est également question de comparer les matières picturales au substrat et à ses phases d’altération, pour distinguer le signal de chacun, afin de comprendre la taphonomie de la paroi.

D’autre part, il est question de retracer les gîtes d’origine des matières colorantes employées, afin d’appréhender les stratégies d’approvisionnement en matières colorantes dans les Alpes Occidentales. L’objectif est ici d’identifier des sources de matières premières potentielles et de les comparer aux matières picturales issues du site étudié, afin d’appréhender les circulations et échanges des civilisations passées dans les Alpes. Ce volet s’insère dans le projet de la Pigmentothèque, visant à répertorier, décrire, échantillonner et caractériser des matières colorantes afin de restituer un paysage minéralogique et géologique donné, et ainsi appréhender les critères de sélection des matières. 

 

Publié le 12 mai 2021